Comment construire un PC de gamer à partir d’un PC classique ?

Dernière mise à jour: 06.08.20

0

 

Avec l’évolution des nouvelles technologies, on n’a plus besoin d’être un expert pour construire un PC de gamer. Ce qui vous permettra de dépenser moins d’argent. Mais comment transformer un PC de bureau en un ordi de gamer ?

 

Pourquoi monter soi-même son PC de gamer ?

Effectivement, nombreux sont ceux qui utilisent leur PC classique pour s’adonner à leurs jeux favoris. Mais comme la machine de bureau n’est pas souvent compatible en termes de composants, il est indispensable de l’optimiser pour le gaming. Monter vous-même les pièces de votre nouveau PC gamer vous reviendra moins cher que d’acheter un ordinateur assemblé par un fabricant. 

Vous ne serez pas non plus obligé de payer les coûts de marketing. Si vous devez le réparer, il vous sera plus facile de le démonter étant donné que vous connaissez en détail tous les éléments qui le composent. Aussi, vous serez capable de cerner le problème et de changer les pièces défectueuses. 

Enfin, il est garanti que votre machine ne renferme pas de systèmes inutiles qui ne font que la ralentir. Ce qui est d’ailleurs le cas de presque tous les ordinateurs qui sont préassemblés. Toutefois, il faut faire attention lors du choix des composants et au moment de l’assemblage. Si vous risquez de faire des erreurs, le mieux c’est de faire appel à des vendeurs en ligne pour effectuer le travail d’assemblage. Ils seront à même d’installer le système d’exploitation ainsi que la configuration de votre choix.

Le choix de la configuration

La première étape à faire pour construire un PC gamer est de choisir la configuration souhaitée. Voici donc la liste disponible avec les prix. La configuration de jeu en entrée de gamme (environ 600 euros) est plutôt destinée aux joueurs moins exigeants puisque la qualité graphique est moindre et le temps d’affichage est lent. 

La configuration Gamer Full HD (environ 900 euros) permet de faire tourner les jeux récents avec une qualité Full HD. Avec quelques euros en plus, vous pouvez rajouter des composants plus puissants compatibles avec les technologies modernes comme Ray Tracing de Nvidia. 

La configuration Gamer 2K (environ 1450 euros) permet d’obtenir une meilleure qualité dans les jeux (2K) avec une rapidité plus élevée dans les tâches diverses. La configuration Hard Core gamers 4K est la plus chère (environ 2250 euros) mais vous pouvez profiter des meilleures images dans tous les jeux les plus récents grâce à des composants très haut de gamme. Cette dernière vous permettra d’avoir une belle expérience en termes de jeu.

 

Les systèmes d’exploitation

En ce concerne le choix de l’écran, il est plus judicieux d’utiliser celui de votre PC de bureau. Ce n’est qu’après qu’il faut penser à trouver le système d’exploitation afin de pouvoir installer des logiciels. Certes, les versions de Linux sont proposées gratuitement, mais Windows s’avère être le plus utilisé actuellement (avec un prix aux alentours de 50 à 200 euros pour les versions de Windows 10). 

Toutefois, si votre ordinateur PC possède déjà une version de ce système, vous n’avez qu’à l’installer sur l’ordi que vous montez tant que celle-ci est complète. Dans le cas contraire, il est impossible de réaliser le changement.

 

La mémoire 

En termes de mémoire, vérifiez d’abord si celle de votre PC de bureau est assez pour stocker vos jeux. Dans le cas contraire, vous avez le choix entre stockage et la RAM. Sachez que pour un PC de gamer, plus la capacité de stockage est élevée, plus vous aurez la possibilité d’installer beaucoup plus de jeux. 

Rien ne vous empêche de coupler un disque dur HDD à un SSD pour augmenter la vitesse de téléchargement et d’affichage. Si vous optez pour la RAM, la capacité requise pour une configuration milieu de gamme est de 8 Go. Il est inutile d’en prendre une qui est supérieure à 16 Go.

La carte graphique

Outre cela, la carte graphique est un élément important à ne pas négliger puisque c’est à elle que revient de rôle de la prise en charge du rendu visuel des jeux vidéo. À cet effet, il va falloir déterminer à l’avance la résolution et les graphismes souhaités et orienter ensuite votre choix vers le modèle le plus adapté. 

D’une manière générale, une carte graphique pour un PC de gamer doit intégrer 2 à 4 Go de mémoire (comme celle de la plupart des PC de bureau). Par ailleurs, elle doit permettre d’obtenir entre 30 à 60 images par seconde afin de réduire les risques de saccades en jeu. Pour les jeux en réalité virtuelle (VR), votre carte graphique doit être en mesure d’offrir au moins 90 images par seconde. 

Enfin, veillez à ce que la carte graphique choisie possède la même interface que celle de votre PC (HDMI, DVI ou DisplayPort). Il en est de même pour le format qui devra être compatible avec le boîtier en question. Si la taille de celui-ci est suffisante pour accueillir tous les composants tout en assurant un flux d’air suffisant, il est inutile de le remplacer. Si vous comptez utiliser des composants générant beaucoup de chaleur, le recours à des ventilateurs supplémentaires ou un système de watercooling est recommandé.

Ainsi, nous pouvons dire qu’il est tout à fait envisageable de transformer un PC de bureau en ordi de gamer. Dans la plupart des cas, vous n’êtes pas obligé de changer beaucoup de composants du moment qu’ils sont compatibles et capables de faire fonctionner la machine. Néanmoins, si vous êtes amené à changer certaines pièces lors de l’assemblage, ne vous sentez pas forcé de partir sur des composants haut de gamme. 

Contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent, une configuration milieu de gamme suffit largement pour prendre en charge des jeux en 1080 p avec des options supplémentaires moyennes voire avancées, ou en HD. Ce qui est certain, c’est qu’il ne faut pas hésiter à investir des centaines de pièces de plus, si vous souhaitez profiter pleinement de votre PC ordinaire pour le gaming, sans risque d’être confronté à des problèmes de ralentissements ou de freezes.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments