Quels sont les pokémons shiny disponibles dans le jeu Pokémon Go ?

Dernière mise à jour: 10.04.21

 

Si vous avez toujours été un fan des Pokémons, vous jouez sûrement à Pokémon Go sur votre smartphone. Parmi toutes les espèces, il existe des créatures rares qui se nomment Shiny à cause d’un trait distinctif qui leur est propre. Découvrez dans cet article comment reconnaître un Pokémon Shiny et la liste de ceux qui se trouvent dans cette version du jeu.

 

Qu’est-ce qu’un Pokémon Shiny ?

Faisant partie des espèces de cet univers fictionnel, le Pokémon shiny est un monstre qui a atteint un stade d’évolution ultime par rapport à ses semblables. Les Pokémons shiny sont généralement difficiles à trouver, mais aussi à capturer.

Pour le reconnaître, il faut s’informer sur son premier stade avant qu’il n’évolue sous une forme bien plus grande et plus forte. On le repère alors facilement à sa couleur qui diffère de sa teinte d’origine. Si on prend par exemple le cas de salamèche, il est jaune à la naissance avant de retrouver une nuance plus foncée et enfin, devenir noir à son dernier stade d’évolution.

Voilà comment reconnaître les Pokémons shiny, leurs couleurs ne sont plus celles qu’ils avaient à leur naissance. Pour faciliter votre aventure et la chasse des créatures les plus féroces, nous vous dressons une liste de ces créatures.

Cette liste de pokémon est présentée selon l’ordre d’arrivée de ces créatures au fur et à mesure que le jeu a fait des mises à jour:

Magicarpe

Léviator

Pichu

Pikachu

Raichu (Pikachu shiny)

Ténéfix

Polichombr

Branette

Skelénox

Téraclope

Mysdibule

Absol

Stalgamin

Oniglali

Galekid

Galegon

Gaelking

Tylton

Altaria

Lovdisc

Medhèna

Grahyèna

Minidraco

Draco

Dracolosse shiny

Lugia

Magby

Magmar

Togepi

Togetic

Okéoké

Qulbutoké

Bulbizarre

Herbizarre

Florizarre

Cornèbre

Wattouat

Lainergie

Pharamp

Wailmer

Wailord

Makuhita

Hariyama

Méditikka

Charmina

Ho-Oh

Salamèche shiny

Reptincel

Dracaufeu shiny

Kabuto

Kabutops

Amonita

Amonistar

Ptéra

Kokiyas

Crustabri

Kyogre

Embrylex

Ymphect

Tyranocif

Rosélia

Artikodin

Carapuce

Carabaffe

Tortank

Posipi

Négapi

Electhor

Malosse

Démolosse

Snubbull

Granbull

Evoli shiny

Aquali

Pyroli

Voltali

Noctali

Mentali

Natu

Xatu

Tournegrin

Héliatronc

Pomdepic

Forretress

Goélise

Bekipan

Caninos

Arcanin shiny

Sulfura

Racaillou

Gravalanch

Grolem

Tadmorv

Grotadmorv

Germingon

Macronium

Meganium

Krabby

Kraboss

Soporifik

Hypnomade

Nidoran

Nidorina

Nidoqueen

Lixy

Luxio

Luxray

Terhal

Métang

Métalosse

Baudrive

Grodrive

Chenipan

Chrysacier

Papillusion shiny

Scarabrute

Osselait

Ossatueur

Ossatueur d’Alola

Ponyta

Galopa

Rozbouton

Héricendre

Feurisson

Typhlosion

Elekid

Elektek

Elekable

Maganon

Togekiss

Noctunoir

Corboss

Raichu d’Alola

Magnéti

Magnéton

Feuforêve

Magirêve

Sabelette

Sablaireau

Cadoizo

Azurill

Marill

Azumarill

Pichu Noël

Pikachu

Raichu

Kaiminus

Crocrodil

Aligatueur

Barpau

Lucario Shiny

Milobellus shiny

Psykokwak

Akwakwak

Spoink

Groret

Meltan

Parmi ces Pokémon chromatiques, seuls, quelques-uns sont visibles dans la nature sous l’apparence de bébé. Il y a par exemple le Rattata shiny qui s’appelle Rattatac dans sa forme finale plus forte et plus imposante. Il y a aussi ceux qui ont changé de nom comme Ratentif qui devient Miradar. Une espèce chromatique peut donc être méconnaissable si vous ne redoublez pas de vigilance.

Cependant, les attraper n’est pas comparable à comment ouvrir un fût de bière sans tireuse étant donné qu’ils sont féroces. Il est préférable d’utiliser un Tic pokémon. Pour information, tous les Pokémon n’ont pas une version shiny

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments